En visitant notre site web, vous acceptez notre politique sur l'utilisation des cookies

Flatlooker, le spécialiste de la gestion locative à Paris 4

Vous décidez, nous gérons.

Découvrez notre offre de gestion locative à Paris 4 à 3,9% T.T.C

711 mises en location sur les 12 derniers mois

4,9 ★★★★★
gestion-locative-paris

Seuls les bailleurs Flatlooker ont la chance de...

...tout déléguer mais garder le contrôle

Suivez vos locations et les actions de votre gestionnaire locatif à distance. Conservez votre droit de regard, notamment lors de la sélection du locataire.

...s’offrir une gestion locative moderne pour 3,9% TTC

Bénéficiez de nos services innovants à un prix défiant les agences classiques (visite virtuelle 360°, algorithme de certification, suivi des interventions en temps réel). C’est votre voisin qui va être jaloux.

...se garantir une vacance locative minimale

Nous accélérons la (re)location de votre bien en le faisant pré-visiter en ligne dès le premier jour de préavis. Nous vous présentons ainsi rapidement de nombreux dossiers qualifiés.

...joindre leur gestionnaire à des heures décalées

Nos équipes multilingues sont joignables 7j/7, de 8h à 22h. Faites votre choix : Téléphone, WhatsApp, Skype, Messenger, Mail.

Nos frais de gestion locative

Nos services sont deux fois moins chers que la moyenne des administrateurs de biens du 4e arrondissement.

Mise en location

50% d'un mois de loyer TTC

Gestion locative

3,9% TTC

Assurance Loyers Impayés

2,5% TTC

Vous êtes mécontents de votre gestionnaire locatif actuel ?

Estimez vos économies par rapport aux agences immobilières du 4e

Economisez

~660€/an

Entrez votre loyer mensuel

1000 €

Agence

~1440 € par an

960€ Gestion

480€ G.L.I

~780 € par an

480€ Gestion

300€ G.L.I

Nos logements à louer à Paris 4

Notre expertise de la gestion locative à Paris 4

Encadrement des loyers dans le 4e

Loyer de référence à Paris 4

Loyer de référence majoré à Paris 4

Note importante : montants moyens. Pour les montants exacts, se référer à notre estimateur de loyer en ligne.

Rendement locatif à Paris 4

4.0%

En moyenne, un propriétaire dans le 4e met 25.1 années à rembourser son investissement immobilier.

Durée de location moyenne à Paris 4

En moyenne, les habitants du 4e arrondissement restent 7 années dans le même logement.

Nombre moyen de pièces à Paris 4

57% des logements du 4e arrondissement de Paris sont des studios et 2 pièces.

Parts du marché locatif du 4e arrondissement

1.4%

L'an dernier, 2162 logements ont été loués dans le 4e arrondissement de Paris. Cela représentait 1.4% du marché parisien.

Ce que nos clients pensent de notre gestion immobilière

Nicolas F. - Propriétaire

Très bon service de gestion locative, notamment pour un expatrié comme moi. Je peux suivre mes locations et ma gestion à distance via mon espace en ligne. Le must : le suivi des interventions en temps réel et la signature électronique des devis.

SCI WillMathImm – Propriétaire

Les choses se sont passées très rapidement après avoir contractualisé avec Flatlooker : réalisation de la visite virtuelle, mise en ligne de l'annonce et - le plus important - la recherche du locataire. Chose étonnante, Flatlooker s'était avancé sur une mise en location de notre bien dans la quinzaine, ils avaient bien raison ! Je recommande vivement !

Mathisse - Locataire

Venant de province, j’ai pu pré-visiter mon studio en ligne et soumettre mon dossier à distance ! Une fois arrivée à Paris, j’ai également été rassurée par le temps et le sérieux consacrés à mon état des lieux, et par les nombreuses photos qui ont été prises.

A propos du 4e arrondissement de Paris

Démographie

Désigné comme arrondissement culturel de la ville de Paris, le 4ème est un ilot central ouvert sur le multiculturalisme. Situé sur la rive droite de la Seine, ce quartier obtint sous le Second Empire ses limites actuelles. Bordé en ses quatre points cardinaux par le 1er arrondissement côté Ouest, le 3ème au Nord, les 11ème et 12ème à l’Est et enfin donnant sur le Sud la Seine et le 5ème arrondissement. Sa superficie est de 160 hectares sur lesquels, selon l’indice Insee 2011, on dénombrait 17.429 habitants.

C’est un quartier hautement touristique ! Ses rues sont peu larges, aussi circuler en voiture et plus encore s’y garer est problématique. Comme il se situe dans les deux secteurs les plus animés de la capitale, entre Châtelet et Bastille, pour faire simple le mieux est de s’y déplacer en bus ou par le métro. Son unique station est celle de la "Cité", sur la ligne 4, pour autant les lignes 7 et 11 sont situées aux abords de l'Île. La grande majorité des habitants possèdent le statut de dirigeants, de cadres supérieurs ou d’ingénieurs. Leur âge moyen est de 38 ans, la plupart sont célibataires et locataires, un avantage pour les investisseurs.

Attractivité et rendement locatif

Fin du XIXème siècle le quartier s’est composé d’une communauté juive notable. C’est ainsi que la rue des Rosiers est devenue sa place forte, où de nombreux restaurants cacher ont ouverts. Les homosexuels s’y sont pour leur part regroupés, aux alentours de la rue des Archives, depuis les années 90’s. Ces derniers sont à l’origine des drapeaux arc-en-ciel qu’arborent nombre de bars et clubs huppés. Doté d’une architecture remarquable, passant de la cathédrale Notre-Dame de Paris au style Art Nouveau, le 4ème propose de multiples facettes attrayantes pour les investissements locatifs (la rentabilité brute étant enregistrée à 4%).

On peut considérer leurs revenus annuels bruts de 51.710 € comme élevés, un plus pour garantir une rentabilité locative sans trop d’à-coups. S’assurer les conseils et le suivi d’un gestionnaire locatif en immobilier demeure cependant la condition sine qua none pour se garder des surprises.

La rue du Fouarre fut le repaire des étudiants au Moyen-Âge

Comme il se disait en vieux françois, la rue du Foin avait plus d’un secret, que recèle celle connue à présent sous le nom de rue du Fouarre. Depuis sa création en 1200, Paris attire bien des foules avec son Université. Outre ses étudiants, déplacés de toutes les provinces du Royaume et de l’Europe en son entier, des professeurs triés sur le volet venaient leur distiller des cours magistraux. Las aucune bâtisse n’était encore construite pour les abriter tous, aussi enseignait-on dans la rue. Les professeurs se dressaient sur une table, ou à même la chaussée, tandis que les élèves s’asseyaient sur... des bottes de foin. C’est ainsi que naissent des légendes, souvent empruntées à des faits réels !